Chez la femme enceinte

L'accouchement, bien qu'il soit un moment fabuleux, exerce des contraintes mécaniques très importantes pour le corps d'une femme. Si le bassin dispose d'une bonne mobilité, son expansion permettant le passage du bébé sera plus facile.

L'ostéopathie peut permettre de lever les blocages qui seraient un frein supplémentaire au bon déroulement de celui-ci.

Le bénéfice ne va pas uniquement à la mère, qui souffrira moins si son bassin peut plus facilement se mouvoir au niveau articulaire pour laisser passer le nouveau-né, mais bien plus encore pour l'enfant à naître.

Les forces de pression (au niveau du crâne) que le nourrisson subit sont toujours très importantes, sans parler de l'utilisation occasionnelle de forceps, ventouses, etc...

La prise en charge du bébé pourra être faite à la suite de l'accouchement, mais il vaut bien mieux limiter les contraintes avant celui-ci, que de le négliger en ne s'occupant que des conséquences éventuelles d'un accouchement compliqué.