Chez le nouveau-né

L'ostéopathie chez le nouveau-né.

Le crâne humain "respire". Il bouge selon un rythme de flexion et d'extension, comme expliqué dans les rubriques précédentes.

Cependant, les contraintes liées à l'accouchement peuvent déformer le crâne de l'enfant, et ainsi limiter son mouvement. Il s'en résultera éventuellement, entre autre, des signes ORL (sinusites, etc...), de l'agitation/hyperactivité/nervosité, un déséquilibre du sommeil, et des maux de têtes.

La déformation peut parfois se répercuter visuellement, au niveau anatomique. En effet, la fonction gouvernant la structure, un crâne dont la fonction naturelle n'est plus permise, se déformera vers sa situation de confort pour équilibrer ses tensions.

Une prise en charge rapide peut avoir des résultats considérables sur le bébé, et pour sa santé à venir.

___

Petit apport supplémentaire de ma conviction personnelle: La consultation du nouveau-né nécessite une prise en charge particulière. Ne laissez pas votre enfant "grimacer" sous les mains d'un ostéopathe.

A cet âge, l'enfant n'évolue pas encore dans un monde de divisions comme nous le faisons si bien, il n'a pas de juge intérieur qui intervient. Et tout comme un animal a son propre instinct et sait bien mieux que nous ce dont il a besoin. Ou plutôt il ne le sait pas, il le ressent, et l'intelligence du corps est bien plus grande que celle de notre mental dans laquelle il émerge. Je pense qu'il ne faudrait jamais imposer à l'enfant une manipulation crânienne en partant du principe que "cela devrait selon moi être comme ça".

Si la technique est adaptée, l'enfant vous le fera savoir de par son attitude.